L’histoire
D’un patrimoine culturel  
© Copyright © 2002 Formatrix Enr.  Ce site est entièrement dédié à l’histoire du bateau l'Escale.  Mise à jour le : 24 janvier 2017

28 ans plus tard

Le   jeudi   3   mai   2001,   à   10   h   17,   l’Escale   quittait   le   quai   de   l’Auberge   Handfield.   Plusieurs   personnes se   trouvaient   sur   place   pour   voir   partir   le   bateau   accompagné   de   deux   bateaux   pousseurs. Attaché aux   deux   extrémités,   l’Escale   faisait   un   demi-tour   sur   la   Richelieu   afin   d’aller   se   faire   faire   une   petite beauté   à   Québec   et   ensuite   se   rendre   à   Hull   pour   les   jeux   de   la   Francophonie.   Avec   le   retour   de l’Escale   à   Saint-Marc-sur-Richelieu   depuis   une   semaine,   les   gens   se   posent   toutes   sortes   de questions   à   son   sujet   :   repartira-t-il   bientôt   ?   Y   verrons-nous   du   théâtre   ?   À   preuve   cet   extrait   d’un courriel reçu, il y a quelques semaines «….Reviendra-t-il   à   Saint-Marc-sur-Richelieu?   Y   verrons-nous   un   jour   d'autres   pièces   de   théâtre   ou comédies   musicales   ?   C'est   très   particulier   d'assister   à   un   spectacle   à   bord   d'un   bateau;   cela   donne l'impression   de   s'aventurer   à   la   conquête   d'eaux   étrangères.   C'est   peut-être   le   temps   plus   que jamais   de   faire   revivre   de   beaux   jours   à   ce   bateau   et   à   ceux   qui   aiment   le   théâtre   en   lui   faisant   un peu de publicité.» (Diane Paradis, 31/07/01) L'ESCALE   est   un   navire   de   170   pieds   de   longueur   sur   40   pieds   de   largeur,   jaugeant   quelque   600 tonneaux.   On   y   retrouve   au   cœur   du   bâtiment   une   salle   de   théâtre   de   530   places,   des   foyers répartis   sur   trois   étages,   des   bars   sur   les   trois   ponts,   un   restaurant   pouvant   accueillir   quatre-vingt convives   et   enfin,   des   cabines   pour   le   personnel,   des   loges   pour   les   comédiens   et   toutes   les commodités nécessaires au confort des spectateurs et des visiteurs. Lors   de   sa   construction   aux   chantiers   de   Marine   Industrie   en   195l,   le   bateau   s'appelait   "Arthur Cardin"   et   servait   de   traversier   entre   Sorel   et   Berthier.   Le   ministère   des Affaires   culturelles   lui   donna une   deuxième   vocation   pendant   l'Expo   67   et   le   nom   qu'il   porte   aujourd'hui.   À   cette   époque,   on   put voir   à   la   jetée   MacKay,   des   spectacles   dramatiques   à   bord   de   ce   bateau.   Quelques   années   plus tard, le gouvernement du Québec mit le bateau en vente. Encouragé    par    Marcel    Dubé,    auteur    dramatique    bien    connu,    qui    séjournait    fréquemment    à l'Auberge,   Conrad   Handfield   prit   possession   du   bateau   en   1973.   Puis,   au   grand   étonnement   des résidents   de   Saint-Marc-sur-Richelieu,   un   gros   bateau   bruyant   et   imposant   navigua   sur   le   Richelieu et   s'encra   au   quai   municipal.   Un   théâtre   d'été   naquit   ainsi   sur   la   rive.   Depuis,   l'Escale   a   permis   à plusieurs auteurs dramatiques et à divers artistes de se faire connaître du grand public. L'Escale est un centre d'art, un lieu de rencontre, un rendez-vous dans un décor maritime. (source Suzanne Vary pour le site municipal de Saint-Marc-sur-Richelieu.)
Remerciement spécial à : Conrad Handfield et sa femme Huguette C. Handfield pour leur généreuse contribution.